LES 3 CRITÈRES POUR CHOISIR VOTRE CLIMATISEUR MURAL

La canicule s’en vient, on le sent déjà à Montréal et partout au Québec. C’est le temps de vous procurer un bon climatiseur mural. Voici 3 critères importants à considérer avant d’acheter, une fois que vous avez décidé de votre budget.

CRITÈRE NO. 1 – LA PUISSANCE DU CLIMATISEUR
En premier lieu, calculez les besoins de climatisation de vos espaces pour bien choisir la puissance maximale de l’appareil, mesurée en BTU/heure (British Thermal Units).

Un climatiseur trop puissant évacuera trop rapidement la chaleur de la maison et s’usera plus rapidement. Un climatiseur qui n’est pas assez puissant fonctionnera sans arrêt sans parvenir à maintenir une température confortable et vous coûtera une fortune en électricité.

Voici un tableau qui pourra vous guider :

PUISSANCE DE L’APPAREIL      SUPERFICIE À CLIMATISER
Entre 9 000 et 12 000 BTU/h        jusqu’à 1000 pieds2
Entre 14 000 et 18 000 BTU/h      De 1000 à 1500 pieds2
Entre 24 000 et 36 000 BTU/h      De 1500 à 2500 pieds2

Discutez avec le représentant qui prendra en considération l’aménagement de votre maison, la fenestration, le niveau d’ensoleillement et l’isolation pour bien vous conseiller sur la puissance idéale de l’appareil dont vous aurez besoin.

CRITÈRE NO. 2 – L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE
Pour faire un choix écoresponsable et économique, Ressources naturelles Canada propose 2 codes de rendement énergétique que vous retrouvez en gras sur l’étiquette EnerGuide du modèle :

a) Le taux de rendement énergétique saisonnier (TRÉS) ou Seasonal Energy Efficiency Ratio (SEER) en anglais.
b) Le taux de rendement énergétique (TRÉ) ou Energy Efficiency Ratio (EER) en anglais.

Plus ces taux sont élevés, plus l’appareil est écoénergétique. Les cotes de TRÉS varient entre 13 (le moins efficace) à 30 (plus rare sur le marché) et celles du TRÉ entre 8 (efficacité minimale) à 14 (efficacité maximale).

Avec un TRÉS de 14,5 et un TRÉ de 12, un appareil bénéficiera de la cote EnergyStar. Ce qui veut dire que vous pourriez économiser entre 30 et 40 % de votre facture d’électricité comparativement à des modèles d’il y a 10 ou 15 ans. De plus, vous pourrez être fier d’avoir fait un choix écoresponsable!

CRITÈRE NO. 3 – LES CARACTÉRISTIQUES PARTICULIÈRES
Faites-vous une liste de caractéristiques particulières que vous désirez avoir pour votre climatiseur mural. Que ce soit le faible niveau sonore, la minuterie, le système d’arrêt automatisé ou l’option de déshumidification, vous gagnerez du temps de magasinage en sachant exactement ce que vous désirez.

2 CONSEILS… EN BONUS
1) Les experts sont d’accord pour dire qu’un appareil de bonne qualité a une durée de vie de 12 à 15 ans. En consultant la durée de la garantie de l’appareil, vous aurez un indice fiable de sa qualité. N’oubliez pas de demander une version papier qui indique en détail ce qui est couvert par cette garantie, tel que les pièces et la main d’œuvre.

2) L’installation de l’appareil est primordial, alors faites appel à des professionnels pour vous assurer que votre climatiseur mural soit installé selon les normes et qu’il soit étanche et sécuritaire. Naturellement, faites-en l’entretien régulièrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *