Les planchers chauffants, comment ça fonctionne?

Progrès technologique aidant, le chauffage au sol s’est diversifié et adapté à la plupart des énergies utilisables aujourd’hui. Aujourd’hui, il existe deux techniques en usage : électrique et à eau.

5-plancherchauffantChauffage au sol électrique
L’installation d’un chauffage au sol électrique se fonde sur un calcul thermique préalable. La réalisation du plancher chauffant électrique passe ensuite par différentes étapes : pose d’un isolant plancher chauffant, pose du câble chauffant, régulation plancher chauffant : elle s’effectue pièce par pièce et est pilotée par un thermostat électromécanique ou électronique, mise en service plancher chauffant.

Chauffage au sol eau : le plus économique
Le chauffage au sol à eau est actuellement le système de chauffage le plus économique à exploiter. Il peut fonctionner avec différents modes de chauffage : chauffage seul ou chauffage et climatisation avec le plancher chauffant rafraîchissant. Le réseau de tubes, plus dense que dans le passé, peut être alimenté par différents types de générateurs de chaleur : chaudière, pompe à chaleur, énergie solaire. En tout état de cause, un projet de plancher chauffant à eau doit faire l’objet d’une étude préalable qui sera concrétisée par le dimensionnement du plancher chauffant et par le plan de calepinage. Enfin, le projet pourra prendre forme avec l’installation du plancher chauffant, en suivant différentes étapes : pose du collecteur, isolation, pose des tuyaux, raccordement des tubes aux collecteurs.
Le plancher chauffant est le système à chaleur radiante le plus répandu. On peut aussi appliquer ce système dans les murs… et même au plafond!

Avantages du plancher radiant
• Système très confortable, pas de bruit, d’odeur, ni de déplacements de poussière.
• La chaleur est très bien répartie dans la pièce.
• Pas de système visible : grande flexibilité pour la répartition du mobilier.

Conseils pratiques : ni moquette, ni matelas par terre
Afin de ne pas provoquer un blocage thermique, qui empêcherait la chaleur de circuler, il faut conserver un espace de 3 cm entre le sol et les éléments de mobilier. Par exemple, la pose d’un matelas à même le sol est déconseillée.
Par mesure de sécurité, éviter les planchers en bois et les revêtements plastiques et privilégier les matériaux d’origine minérale ayant une bonne inertie (capacité à garder la chaleur) comme la céramique, la terre cuite ou l’ardoise. La pose de moquette est déconseillée car elle restitue mal la chaleur du plancher.